Le e-liquide bio contient-il du Propylène Glycol ?

La composition d’un e-liquide est floue et mal connue. Certains possèdent des nicotines et d’autres non. Les composantes sont conçues pour imiter au maximum le goût des cigarettes classiques. Le Propylène Glycol est une des composantes majeures d’un e-liquide standard. Pour d’autre liquide, comme celui certifié, les compositions sont différentes.

Les critères d’un e-liquide bio.

Un e-liquide bio ne contient pas de Propylène Glycol. La composante ne remplit pas les critères bio pour une cigarette électronique. Un e-liquide bio doit mentionner sur ses étiquettes que le Propylène Glycol ne fait pas partie de la composition.  Si ce règlement n’est pas respecté, il se peut que les autorités retirent la marque d’e-liquide du marché. Le Propylène Glycol ne présente aucun effet néfaste sur la santé, si la consommation est raisonnable. Pour les liquides électroniques biologiques, le risque est diminué. Le propylène glycol est remplacé par des molécules encore mal connues, mais moins nocives. Les fabricants tiennent ferme, le secret sur la composition. Les tests affirment que sans Propylène Glycol, une e-cigarette est moins toxique pour les poumons.

Et les molécules de cigarettes habituelles sont-elles présentes ?

Pour avoir une qualification bio, un e-liquide ne doit pas contenir de Propylène Glycol. Pour conserver la qualité, d’autres molécules sont supprimées ou remplacées. La nicotine est un élément absent, dans un e-liquide bio de qualité. Cette mesure a été appliqué pour conserver le statut moins nocif d’un liquide électronique bio. Les molécules de synthèses aussi sont interdites. Seules les composantes venant d’une agriculture intensive, peuvent être acceptées. Certains ingrédients pour fabriquer les arômes peuvent être tolérés. Même s’ils passent au laboratoire, un goût particulier est accepté, à condition de ne pas dépasser le statut bio.

Comment reconnaître un vrai e-liquide sans Propylène Glycol.

L’étiquette est la clé pour reconnaître un bon e-liquide. La présentation verte ne donne pas le statut bio, il faut creuser plus profond. Si vous avez des doutes sur l’origine du produit, vous pouvez contacter le fabricant. Une petite visite sur le site de vente permet de voir la fiche des composantes. Vous pouvez demander la fiche de sécurité, où y sont stipulés les origines des composantes et leur mode de production. Chaque fabricant d’e-liquide bio doit respecter ces conditions strictes pour recevoir une reconnaissance au sein des institutions de vérification. Pour les reconnaître, il faut une étiquette bien claire pour voir les composantes, une fiche de produit et une fiche de sécurité. Elles sont toutes disponibles sur le site internet du vendeur.

Acheter son e-liquide à prix pas cher en ligne
Combien existe-t-il d’arômes de e-liquides ?