Vapoter avec un e-liquide contenant du nicotine : est-ce fumer ?

Publié le : 26 février 20226 mins de lecture

Effectivement, il vaut mieux utiliser de cigarette électronique avec des taux de nicotine en fonction de vos besoins. En fait, l’utilisation d’e-liquide renfermant de la nicotine augmentera vos chances de ne plus continuer de fumer et réduira l’intensité de vos signes désagréable de sevrage.

Vapoter avec un e-liquide contenant de la nicotine : pourquoi faire ?

Quand elle est inhalée, la nicotine peut provoquer ou rester addictive, mais contradictoirement aux idées reçues, elle n’est pas nuisible à ces doses, à l’exception peut-être pour des femmes enceintes et allaitantes. De plus, la nicotine ne cause pas le cancer.

Chez certaines personnes en bonne santé par exemple, son risque cardiovasculaire est très minime. Certes, des utilisateurs deviennent dépendants à la nicotine en fumant du tabac avec des e-cigarettes, mais ces produits se sont également révélés moins addictifs que les cigarettes traditionnelles.

Les cigarettes électroniques renfermant de la nicotine se sont également révélées moins addictives que la gomme à la nicotine (substitut nicotinique), qui elle-même n’est pas très addictive. Mais ils existent des modèles qui libèrent beaucoup de nicotine et par conséquent, plus addictifs.

Certaines études montrent que vapoter avec les e-cigarettes peuvent vous aider à arrêter de fumer. Une étude récente même a montré que les utilisateurs de cigarettes électroniques sont plus susceptibles d’arrêter définitivement le tabac combustible et de réussir à s’arrêter de ne plus fumer que les fumeurs réguliers qui n’utilisent pas de cigarettes électroniques. Pour en savoir plus ici

À parcourir aussi : Peut-on devenir dépendant à l'e-cigarette ?

Vapoter avec un e-liquide contenant de la nicotine : pourquoi le bien doser ?

En fait, si le dosage du liquide ou la puissance du vaporisateur est trop faible, le hit (gorge qui gratte) est inexistant ou pas assez fort, le vapoteur aura l’impression de ne rien aspirer et si on n’arrive pas à le corriger en inhalant davantage (notamment lors des troubles de l’humeur et les envies de fumer), vous pouvez ressentir des symptômes de sevrage à la nicotine, qui ne sont pas satisfaisants pour stopper de fumer ou diminuer la consommation de tabac.

Par contre, si le Hit est trop fort, ce n’est pas non plus le meilleur choix, car l’utilisateur toussera et la gorge sera irritée. De ce fait, vapoter, il faut découvrir le bon équilibre ainsi que le bon dosage. De manière générale, un utilisateur d’e-cigarette apprend rapidement à dominer sa consommation et à contrôler son vapotage suivant de ses envies, de son bien-être ainsi que des symptômes de sevrage.

En effet, les fumeurs prennent la nicotine qu’ils inhalent sans s’en rendre compte. Par conséquent, quand le taux de nicotine dans le sang atteint à une quantité assez suffisante, le cerveau du fumeur lui signale ainsi celui-ci interrompt sa consommation. Inversement, le fumeur allume naturellement une cigarette dès qu’ils ont besoin de nicotine.

Vapoter avec un e-liquide contenant de la nicotine : la façon de bien vapoter !

Pour bien fixer la quantité de nicotine fumée et avalée, il faut bien noter le nombre et le volume des vapeurs, l’écart entre les séances, la puissance d’inhalation et la durée de l’apnée post-inhalation, ainsi que l’emplacement du dépôt de vapeur (se trouvant dans les bronches ou bien les alvéoles).

En fait, lorsque la nicotine est absorbée par la bouche passée par les bronches, ou la gorge, elle se dirige doucement dans le sang veineux. D’autre part, en s’entreposant au niveau des alvéoles, les gouttelettes d’eau permettent à la nicotine de pénétrer plus rapidement dans le sang artériel, ainsi, l’impulsion du système de récompense, la délivrance en abondance de dopamine dans le cerveau, ainsi que le plaisir associé sont tous impliqués d’une façon rapide.

Cette rapidité, avec laquelle l’envie est soulagée, est critique et la qualité du hit recherché est également très importante. En effet, sa puissance dépend de la quantité de nicotine dans le e-liquide et de la quantité de la vapeur, plus elles sont élevées, plus le coup est puissant. Si la dose de liquide est inférieure à ce dont il a besoin, le vapoteur aura une tendance à tirer plus fréquemment sur son e-cigarette afin d’obtenir sa dose et de se sentir habitué.

Si ce n’était pas le cas, il risquait d’être déçu et de recommencer à fumer des cigarettes traditionnelles. Les témoignages des utilisateurs de cigarettes électroniques étaient cohérents : les cigarettes électroniques les ont aidés à réduire leur mauvaise habitude de consommer de tabac ou à s’arrêter.

De plus, certaines études basées sur des pratiques et observationnelles les ont prouvées. Bref, une étude récente a prouvé que les vapoteurs étaient beaucoup plus susceptibles à cesser certainement de fumer du tabac combustible et à réussir leur épreuve d’arrêt que les fumeurs réguliers de cigarettes qui n’emploient pas l’e-cigarette.

 

Pourquoi choisir la cigarette électronique Wpuff ?
Guide et conseils pour primo-vapoteurs

Plan du site